Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Gérard SANDIFORT, poète français
Articles récents

Aux Arbres, poème de Victor Hugo

7 Juin 2019 , Rédigé par Evy

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Lire la suite

Souvenirs D'Écolier

16 Juillet 2017 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète


Sous le soleil d’été je reviens dans la classe 
Que j’ai abandonné au fil du temps qui passe.
Redoublant d’attention je scrute du regard
Ma table à polisson où dorment en bazar :

Des mots bien trop sensibles,
Des trous gorgés par l’encre.
Des pensées illisibles,
Résurgences d’un cancre.

Ces souvenances closes ont des bruits dans mon cœur,
Des vers ou de la prose y résonnent en chœur,
Sur mon humilité tel un émoi sensible
Criant de vérité sous un masque gracile.

J’aurai voulu garder
Venant de la sous France
Les noms des écoliers
Qui peuplaient mon enfance

Mais je n’ai conservé à part les jeux des cours,
Des chahuts du passé qui me suivent toujours,
Que ce Maître au tableau écrivant la morale
Que nous lisions bien haut jusqu’au fond de la salle.

Il est vrai qu’en ce temps
Dans nos blouses trop grises,
On sortait d’un présent
Dont l’horreur fut de mise.

Lire la suite

LORSQUE LE TEMPS SERA VENU

12 Juillet 2017 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète


J'aimerais percevoir cette flûte céleste
Au moment de quitter à jamais cette vie.
Elle serait le chant de mon doux manifeste,
Aidant à retirer de l'instant le funeste,
Quand vous lirez les mots de mon vieux palimpseste.

J'aimerais percevoir cette flûte angélique
Au temps de m'en aller sur la verte prairie.
Loin du tohu-bohu du désordre tragique,
J'emprunterai serein ma route bucolique,
Lorsque j'irai chercher mon Éden idyllique.

J'aimerais percevoir cette flûte divine
À l'instant de laisser mon âme inassouvie.
Vous qui savez combien la peau se parchemine,
Quand l'écorce a connue la caresse câline,
Il est dur d'arracher de sa terre sa racine.

Écrit le : 04/08/2012
 

Lire la suite

Les Mois De L'Année

8 Septembre 2014 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Acrostiches

Je regarde le froid en ce matin d'hiver.
Aucun bruit, rien, tout dort sous le tapis de neige,
Nul habitant dehors n'ose braver l'enfer,
Voici que les flocons recouvrent tous les pièges.
Il n'y a que le ciel dans son immensité, 
Et la blanche froideur toute la nuit tombée.
Rien d'autre à contempler que le manteau glacé.

Frileusement j'écoute la brise plaignante
Évidemment j'ajoute au feu des bouts de bois
Variant son bourdon le feu crépite et chante
Réveillant aussitôt ma soupe aux petits pois 
Il me faudrait encore quelques bûches rentrer
Et penser à couvrir les stères bien rangées
Rien n'apaise le froid si meurt la cheminée.

Maintenant le printemps qui tarde tant à naître
Asphyxie nos journées de brouillards vaporeux
Rien ne semble prévoir que pourrait apparaître
Sur le coup de midi le soleil chaleureux

Alors que la Nature lentement s'éveille
Versant les fines larmes des nuages gris
Ruminants des étables sortis du sommeil
Ivres de liberté vont au pré sous la pluie
La saison de douceur nous offre ses couleurs

Mêlées elles naissent, en palette éphémère
Aux prés elles paraissent tapisser la terre
Il est temps à nos fleurs, d'apaiser notre humeur.

Jardins, vergers, enclos, parcs et prés jubilent
Une exagération de fragrance aromal
Imprègne l'air ambiant d'un doux fumet subtil
Nuances de l'été aux fêtes bacchanales

Jaillissent des fourrés marcassins et doux faons
Utilisant les bois des épaisses forêts
Ils gambadent heureux aux lisières des champs
Les logements sont vides silence et vacuité
Les citadins joyeux partis pour un moment
En un long serpentin sur les routes bondées 
Tohu-bohu d'enfer aux gaz d'échappement

Avec Dame Nature laissons aller la joie
Oublions nos soucis il est temps de bronzer
Un mois par an le ciel ses rayons nous envoie
Tous à nos bikinis et maillots dénudés

Saison après saison l'an passe doucement
Et nous voilà déjà au premier mois d'automne
Premier mois de l'école la classe nous attend
Tremble la feuille au vent dans l'arbe qui frissonne
En retirant la buée des carreaux au-dedans 
Mon regard attiré au verger où les pommes
Brillent sur les pommiers pleins de fruits abondants
Reinette à chaire fine les tartes seront bonnes
Et les petits goûters chaque jour en rentrant

Octobre est pâle et pur avant les premiers froids.
Chaque plante s'adonne à son flétrissement
Tout va bientôt dormir, la nature aux abois
Offre à la fin d'été un dernier rougeoiement.
Bientôt le loriot quittera son chez-soi
Recherchant comme d'autres par déplacement
Echappant d'un exode à l'hiver qu'il perçoit

Novembre au vent de pluie tes feuilles dernières
Ont beau vouloir tenter de rester accrochées
Voilà qu'en un seul souffle Éole vocifère
Effeuillant les ramures des arbres dénudés.
Mièvrement assis avant le mois d'hiver
Brave mois où les tombes fleuries de pensées 
Raniment au souvenir des visions mortifères
Et rapprochent les âmes aux tous Saints rassemblés

Décembrale lumière en doux brouillard de fête
Émerveillant toujours pour la joie des enfants
Ce dernier de nos mois qu'en Noël on apprête
En habit de guirlande aux sapins triomphants
Me donne un sentiment de bon partage honnête
Bien heureux Père Noël aux êtres écrivant
Rapporte dans ton sac le cadeau qu'ils souhaitent
Et laisse les prier leur Jésus triomphant

 

Lire la suite

Je Reviens

4 Août 2013 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Pensées Poétiques

Aujourd'hui je reviens enfin

À l'antre frais de mes écrits

Un sorcier, ou ange malin

Avait bloqué mes litanies.

Lire la suite

Le Vieil Homme À L'Enfant

28 Octobre 2011 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Société

http://www2.cndp.fr/TICE/teledoc/mire/Images/mire_vieilhomme.jpg

T'as raison notre monde
Est une merde immonde,
Dans laquelle une bête
Parfois lève la tête,
Tandis que l'on patauge
Dans la répugnante auge,
Pour savoir comment vivre
Dans ce grand bateau ivre.

Tu as raison la vie
Ne vaut pas qu'on sourit,
Tant il y a c'est sûr
Pour payer des factures,
De produits inventés ;
Gaz, Électricité,
Ou des produits pas propres
Aux effets psychotropes,

T'a raison la fumée
C'est dur à avaler.
Mais c'est aussi l'alcool
Qui contient du phénol,
Qu'on boit pour aller mieux :
Vins et Spiritueux,
Tous ces produits taxés
Vide porte-monnaies.

Ma raison me travaille
Avant que je m'en aille,
Me dit que les plus bêtes
Sont bien sûr les honnêtes.
Mes muscles inutiles
D'ancien bosseur débile,
Auraient mieux fait souvent
De prendre un peu le temps.

Ma saison de retraite
Ne sera pas parfaite,
Dans un coin de nature
Je paierai mes factures,
Et le temps d'un présent,
Pleurerai fréquemment,
De n'être plus hier...
De n'être né naguère !

Nous serons bientôt neuf milliards
On est sur terre de plus en plus
Vous attendez qu'il soit trop tard ?
Venia dignus est humanus ?
Que feront nos enfants demain ?
Le pardon va-t-il à l'humain ?

Lire la suite

Le Vieux Saule

30 Octobre 2010 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Pensées Poétiques

VieuxSaule 

 

Je suis enraciné depuis déjà longtemps,
Trop de sève est passée dedans ma vieille écorce,
Mais dans mes branches encore il y a tant de force,
Qu'il faudra me couper pour arrêter mon temps.

 

Ô ! Faites moi la grâce et venez au printemps,
A l'heure où le pécheur vient jeter son amorce.
Dans un ultime effort je crierai mon divorce,
En libérant la berge à qui depuis cent ans,

 

J'ombrage les abords jusqu'à l'eau qui me mire.
J'ai aussi protégé le frêle oisillon,
Il y en a eut tant que je ne pourrais dire.

 

Aujourd'hui je suis las, entendez ma raison,
Envoyez ma supplique à qui la peut ouïr,
Afin que l'on m'envoie, enfin, le bucheron.

 

Écrit le 30/09/2010

© Copyright : Gérard SANDIFORT alias Sandipoète

Lire la suite

Pour Te Câliner Un Peu

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Amitié

Je viens de découvrir sur la page bleutée
Qu'au regard une larme a ranimé mon spleen.
Et je viens m'enquérir sur ton jardin sacré
Déposant ma seule arme à ta pensée câline.

La tristesse d'un ange est venue émouvoir
Mon cœur de conquérant ne peut plus que pleurer.
Il n'est plus que louange au pauvre désespoir
Du chagrin affligeant que ton âme a laissé.

Je cherche vainement les mots sur notre lyre
Qui pourront assécher le flot bleu de tes pleurs
Je voudrais vaillamment terrasser ton martyre
Et le voir reculer pour mon plus grand bonheur.

Ah ! Que ne donnerais-je pour entendre ton rire
Résonner au printemps qui tarde tant à naître
Et entendre l'arpège de ta voix en délire
L'appeler de son chant pour le faire apparaître.

Alors j'effacerais de ton front la tristesse
Et mettrais sur tes lèvres un sourire prometteur.
Car je te donnerais en pensées d'allégresse
Des diamants d'orfèvres taillés dans le bonheur.

© Copyright : Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Lire la suite

A Nos Rives Soudées (La fin d'un rêve et peut-être le début d'un autre !...)

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Amitié

Sonnet à KACEM LOUBAY

J'aimerais traverser l'éden de sable chaud

Où ondule alanguie l'infante de tes rêves
Qui me fait altier. Où est donc cette grève ?
Afin d'y reposer mes tumultes de maux.

Laisse-moi retenir le chemin qui me plonge,
Là où mon cœur dépose dans l'empreinte des pas,
D'ineffables bonheurs que j'aime à lire tout bas,
Là où tes souvenirs ont laissé comme un songe.

Et peut-être en secret de ma rive si froide,
Mêlant à tes doux vers sur la page scellée,
Je verrai l'amitié que tu m'offres en ballade.

Et en ce jour si cher à mon âme comblée,
Je choisirai d'aimer cette douce accolade,
Que nous aurons offert à nos rives soudées.


© Copyright : Gérard SANDIFORT Alias : Sandipoète

 

Lire la suite

L'Abeille Et Le Yucca Gloriosa (acrostiche)

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Acrostiches



Avec mon pauvre cœur qui bat cette chamade
Belle fleur épanouie de ce joli jardin
C'est pour te conquérir qu'abeille je gambade
Depuis ma douce sylve aux rosées du matin !


Et grâce à ton nectar ô douce sérénade
Frivolement séduit par ton soyeux parfum
Généreux voilier ne reste pas en rade
Hisse ton pavillon car voici le mutin !


Insecte ivre de vie aspirant ma rasade
Joliment habillé, tout vêtu de satin
Kamikaze élégant sortie de ma brigade
Libre de convoiter mon unique butin


Mais belle fleur, ma douce, tant je suis malade
Ne te méprends donc pas ! D'amour, pas de festin.
Oublie ton bel orgueil, donne-moi l'accolade,
Pour sceller à nous deux notre commun destin !


Quelques mots bien choisis même quelques boutades
Repris de-ci de-là, dans quelques baratins
Sauront accompagner tes douces jérémiades
Tant belles à mon ouïe, même dites en latin !


Un regard parfois, ou une dérobade
Versatile souvent, mais sans un lendemain
Week-end si fou de vie ou jours gris et maussades
Xanthie de tes fous rêves, folâtrant lutin !


Yucca gloriosa préféra l'adorable
Zélateur papillon langoureux et lointain !

 

© Copyright : Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Lire la suite

Je Suis Très Laid (acrostiche)

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Acrostiches

J 'ose à peine vous dire, moi qui suis anormal
E t je pleure chaque rire, causé par ma figure

S uis-je un individu ou suis-je un animal ?
U n pauvre résidu de Madame Nature ?
I l faudrait que je sache pourquoi tant de laideur ?
S ous quel esprit se cache cette immonde grandeur ?

T rouver l'âme tordue qui m'a ainsi bâti
R este la plus ardue recherche de ma vie
E t si un jour je trouve le malhonnête honteux
S e sauvant de sa louve enceinte jusqu'aux yeux

L a haine qu'il a construit éclatera enfin
A h ! Voir de quel produit de quel adultérin
I nfidèle frivole responsable d'un corps
D evenu la bestiole lui assénant la mort.

© Copyright : Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Lire la suite

Je Vous Aime (acrostiche)

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Acrostiches

J'aime à penser qu'un jour, nous serons réunis
Et qu'installés autour d'une table garnie


Versifiant tour à tour dans une anthologie
Ô ! être au carrefour ensemble mes amis
Un qui parle d'amour dans une allégorie
Sans aucun calembour et sans flagornerie

chaque petit-four trouver l'analogie
Il y aurait l'humour mêlé d'académie
Même le troubadour ferait la causerie
Ensemble pour l'amour de notre poésie

© Copyright : Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Lire la suite

Gérard Sandipoète (acrostiche)

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Acrostiches

G énéreux et rêveurs j'ai ouvert un forum
E sprit poète errant venez-vous y plonger
R éalisez un rêve en mots ad-libitum
A fin que votre coeur puisse nous enchanter
R imez avec vigueur et quelque soit votre âge
D evenez rimailleur de l'une de mes pages.
 

S achez que je suis fier lorsque je lis des mots
A videment écrits sur le coin d’un clavier
N antis d’un résultat à faire aimer Hugo
D ont la rime enchanta mes lectures passées.
I ncroyable musique à mon esprit poète
P uisqu’encor de nos jours je ne m’en lasse pas.
O uvriers de la phrase enchanteurs de ma tête
E crivez qu'un poète égare aussi ses pas.
T raduisez vos pensées en doux chemins d’émoi
E crivez un poème et des vers avec moi.

http://forum-poetique.net/index.forum

© Copyright : Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Lire la suite

Gérard Sandifort (acrostiche)

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Acrostiches

G énéreux et rêveurs je vous ouvre mon site
E sprit poète errant venez-vous y plonger
R éalisez un rêve en des mots insolites
A fin que votre coeur puisse nous enchanter
R imez avec vigueur et quelque soit votre âge
D evenez rimailleur de l'une de mes pages.

S achez que je suis fier lorsque je lis des mots
A videment écrits sur le coin d’un clavier
N antis d’un résultat à faire aimer Hugo
D ont la rime enchanta mes lectures passées.
I ncroyable musique à mon esprit poète
F oisonnement subtil de rêve et d’aléas.
O uvriers de la phrase enchanteurs de ma tête
R imaillez qu'un poète égare aussi ses pas.
T raduisez vos pensées en doux chemins d’émoi


ECRIVEZ DES POEMES AVEC MOI

http://pagesperso-orange.fr/sandipoete/

© Copyright : Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Lire la suite

A Ma Mère

5 Juin 2008 , Rédigé par Gérard SANDIFORT, alias : Sandipoète Publié dans #Thème Amour

Quand remonte incertain ; rêverie apaisante,
Le parfum de ma Mère, agréable senteur
Mélangée, lavandière à son savon labeur,
C'est ma joie de gamin qui me revient, brûlante.

Non, je n'oublierai pas sa poitrine abondante,
Quand je me tenais fier, au plus près de son cœur,
Comme j'aimais hier, ses baisers cajoleurs,
Qu'éparpillait sur moi sa bouche souriante.

Même si l'image s'efface au fil des ans,
Même si au lavoir l'eau est beaucoup moins vive,
J'ai gardé l'avantage à l'amour des plus grands.

Quand mon cœur nonchaloir vient sur la douce rive,
Du fleuve mirage que je cache au dedans,
J'y puise au réservoir, ma ressource affective.

 

© Copyright : Gérard SANDIFORT, alias Sandipoète

Lire la suite
1 2 > >>